RECHERCHES CONTEMPORAINES EN ANTHROPOLOGIE : DES CIRCULATIONS EN QUESTION(S)

Labélisé GRIP, ce séminaire mensuel, entamé en 2019, analyse différentes formes de circulations culturelles, passées et contemporaines, contraintes ou choisies, liées à des savoirs, des technologies de diffusion et/ou des phénomènes de migration. Partant de divers « terrains », les processus de transformation et de réinvention, façonnés par les circulations, sont au centre de notre réflexion. Les dynamiques révélées permettent d’inscrire celle-ci aussi bien dans une approche globale de « scènes » que dans une anthropologie historique et politique des formes de mobilités.

L’an passé, nous avons tenu à (ré)interroger la construction sociale de la notion de « race » sous l’angle des logiques multiples et mutuelles à partir desquelles se tissent le « local » et le « global ». Nous poursuivons notre réflexion en envisageant, cette année, les processus de politisation des élaborations identitaires et/ou de certaines formes de pouvoir qui y sont rattachées. Nous questionnons les opérations autour d’une reconnaissance ou au contraire d’un déni de légitimité́ de subjectivités, issues d’identités sociales et ethniques intériorisées, mettant en scène un patrimoine racial et/ou culturel.

« Hybride », ce séminaire – devenu un webinaire en raison de la pandémie – est à la fois un séminaire de recherche et d’enseignement. Initialement destiné aux étudiants du Master 2 MIRA (Migrations Racisme Altérités), il est désormais ouvert aux doctorants de l’Université́ Paris Cité (inscrit au catalogue d’enseignements de l’école doctorale). Nous y avons également associé nos partenaires malgaches et haïtiens. Le séminaire fait partie de l’offre de formation à Madagascar (FLSH, Université́ d’Ankatso, Antananarivo) et du programme de master en Anthropologie de la Faculté́ d’Ethnologie l’Université d’État d’Haïti.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.