Archives par mot-clé : collaborations

Journée de lancement du GRIP: premiers pas de l’Institut

Malgré les contraintes qu’impose le coronavirus et la Covid-19 (d’où le sous titre “An 1 de l’ère Covid” de cette journée) , le GRIP a mené sa première journée de travail publique ce jeudi 26 Novembre. Après une matinée consacrée à des expériences vécues autour de la Covid-19, nous avons eu trois sessions d’échanges autour de chacun des axes de notre Institut.

Voir ici le programme de la journée:

La journée a été introduite par M. Edouard Kaminski, vice-président Recherche d’Université de Paris et M. Mathieu Arnoux, Vice-doyen Recherche et Président de la Commission Recherche de la Faculté Sociétés et Humanités et Rigas Arvanitis, président du GRIP et directeur du Ceped.

Prochainement, nous publierons un compte-rendu des débats qui ont permis de mieux cerner les enjeux de ce que nous appelons la recherche mondiale. L’effort mené ici est de rassembler des recherches dispersées au sein de notre Université, d’activer la puissance de nos partenariats à l’étranger et de formuler des orientations originales qui engagent nos plus jeunes enseignants-checheur.e.s, étudiant.e.s et partenaires.

Prochainement, en se basant sur ces réflexions initiales,

le GRIP lancera divers projets de recherche.

Affiche de la journée de lancement du GRIP

Collaboration avec la National University of Singapore (NUS)

La collaboration entre Delphine Pagès-El Karoui, géographe au CERMOM/INALCO, et Brenda Yeoh, géographe qui dirige le groupe Migration Asie, au Asia Research Institute (ARI) de la National University of Singapore (NUS) a débuté en mars 2016. Brenda Yeoh est venue présenter son travail sur le cosmopolitisme à Singapour, dans le cadre du séminaire MAGMET (Migrants in Global Metropolises) du programme interdisciplinaire Sociétés Plurielles d’USPC (Université Paris Sorbonne Cité), organisé avec Catherine Lejeune, Camille Schmoll (Université de Paris) et Hélène Thiollet (Sciences Po).

En 2017, Brenda Yeoh, Michiel Baas (NUS) et Delphine Pagès-El Karoui ont ensuite obtenu un appel à projet conjoint NUS/ USPC pour organiser une conférence à Singapour Migrants in Global Cities: Experiences from Asia, the Gulf and Europe. Les résultats seront publiés dans un numéro spécial, en cours d’évaluation dans la revue internationale City. En 2018, ils ont obtenu un deuxième financement dans le cadre des appels à projets Merlion de l’Ambassade de France à Singapour. Une conférence a été organisée à Paris, Migrants in the Globalizing City: Spaces, Places and Mobilities in Asia, Europe and the Middle East.

Delphine Pagès-El Karoui participe actuellement à l’axe thématique 1 du Global Research Institute of Paris (GRIP), consacré à l’étude des villes globales. En janvier 2020,  elle a été invitée comme Visiting Professor à NUS. Elle y a présenté ses travaux lors d’un séminaire : https://ari.nus.edu.sg/events/20200120-delphine-pages-el-karoui/ et a rédigé avec Brenda Yeoh un article, “Migration and Non-Integration in Two Non-Western Cities”,paru dans Asian Population Studies (2020). Brenda Yeoh et Delphine Pagès-El Karoui envisagent de poursuivre leur collaboration, en rédigeant un article comparant les politiques migratoires et les stratégies d’inclusion et d’exclusion des migrants à Dubaï et à Singapour.